4 novembre 2011

Union de Défense des Citoyens et Contribuables : Qui sommes-nous ?

Union de Défense des Citoyens et Contribuables : Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Nous sommes des citoyens et contribuables qui, indépendamment de tout parti politique, avons décidé de dénoncer et d’agir publiquement contre les abus de certains élus qui, en transgressant les limites que leur imposent les lois de la République, menacent les intérêts, la sécurité, les droits et les libertés de leurs administrés.

Notre but est aussi d’empêcher l’utilisation de l’argent public (nos impôts !) dans des projets dont la nature est dangereuse ou légalement douteuse.

L’UDCC accueille en son sein tous les citoyens de bonne volonté, quelles que soient leurs opinions et affiliations politiques ou philosophiques, qui ont compris que, sans une réaction claire des citoyens face à l’inacceptable dérive de certains élus, aucun membre de la classe politique ne réagira, et que l’impunité actuelle continuera et s’aggravera.

Pourquoi l’UDCC ?

L’UDCC a vu le jour en réaction au projet de construction, dans le 18ème arrondissement de Paris, de l’Institut des Cultures d’Islam (ICI). Le maire de Paris, M. Bertrand Delanoë, connu pour sa politique communautariste et clientéliste, pousse depuis plusieurs années, dans l’indifférence des élus municipaux de tous bords, un projet de complexe islamique grandiose, dont le financement se fera quasi intégralement aux frais du contribuable.

Grâce à un astucieux tour de passe-passe sémantique, dans lequel le « cultuel » (le religieux) devient « culturel », et grâce à un montage financier destiné à tromper l’observateur peu averti, M. Delanoë contourne délibérément la loi de 1905, qui interdit le financement des cultes. M. Delanoë met également en danger les Parisiens en omettant de procéder à un audit sérieux du contenu doctrinal qui va être diffusé dans la double mosquée de l’ICI, alors même que les deux associations musulmanes bénéficiaires du projet, ou certains de leurs sympathisants, diffusent depuis des années, et sans se cacher aucunement, un islam promouvant la charia (loi islamique), non compatible avec les lois de la République Française.

Selon nous, le projet de l’Institut des Cultures d’Islam présente toutes les caractéristiques de l’illégalité, et sa réalisation constitue un abus de pouvoir manifeste de la part de M. Delanoë. Abus de pouvoir que nous démontrerons et auquel nous nous opposerons, de manière légale et résolue, jusqu’à ce que l’État fasse son travail et stoppe ce projet illégal, et jusqu’à ce que la Mairie de Paris supprime toutes les subventions publiques affectées à son financement.

L’Institut des Cultures d’Islam : une double illégalité

1)      Un financement illégal :

La loi de 1905 interdit le financement des cultes (article 2). Or l’ICI est un faux-nez « culturel », qui sert de paravent à la construction de deux mosquées (a-t-on déjà vu un centre culturel, financé par les deniers publics, contenir en son sein une église, une synagogue, un temple protestant ou bouddhiste ?), qu’aucune des deux associations musulmanes présentées comme bénéficiaires n’avait l’intention ni les moyens de financer.

« L’emballage » culturel des deux mosquées est financé à 100% (22 millions d’euros) par les contribuables, et « l’espace cultuel » (les mosquées), dont la Mairie de Paris prétend qu’il sera financé de manière privée, est garanti à hauteur de 100% (6 millions d’euros) par la Mairie de Paris, c’est-à-dire par le contribuable.

Autrement dit, si les associations musulmanes, qui jusqu’à aujourd’hui n’avaient pas les moyens de financer la construction de leurs mosquées (sinon pourquoi ne l’ont-elles pas fait ?), ne sont pas en mesure de payer les mosquées qui auront été construites par la Mairie de Paris, c’est la Mairie (donc le contribuable) qui paye !

Cela ressemble à s’y méprendre à une gigantesque subvention de 28 millions d’euros, un énorme détournement de fonds publics dont nous sommes tous les victimes, et servant au surplus à financer illégalement un culte.

2)      Une activité illégale :

Dans l’espace hybride de l’Institut des Cultures d’Islam, construit par la Mairie de Paris et servant à la promotion et à la pratique du culte musulman, aucune précaution n’a été prise pour auditer le contenu doctrinal que diffuseront les organisations musulmanes qui utiliseront les deux nouvelles mosquées implantées dans ses murs.

Les faits prouvent que de nombreuses organisations islamiques diffusent et promeuvent un islam basé sur la charia (loi islamique), incompatible avec les lois et les principes républicains, et dont l’enseignement comme norme de comportement constitue un trouble à l’ordre public manifeste et une atteinte aux droits et libertés d’autrui ainsi qu’à la sécurité publique.

En effet, la Cour Européenne des Droits de l’Homme, dans son jugement du 13 février 2003, a déclaré : « La charia est incompatible avec les principes démocratiques ».

Or aucune des deux associations musulmanes concernées par le projet de l’ICI n’a donné la moindre assurance ni la moindre preuve que ses enseignements sont débarrassés de la charia et de ses concepts discriminatoires, violents et contraires aux principes républicains, démocratiques et moraux de notre société. La Mairie de Paris fait donc preuve d’une grave négligence dans cette affaire, alors même que, depuis des années, ces deux associations musulmanes ont révélé, par leur comportement répété, leur mépris des lois françaises.

Quel que soit le nom fantaisiste qu’il lui donne, le maire de Paris n’a pas le droit construire un centre de promotion de la charia (loi islamique).

Rejoignez-nous :

Vous refusez que vos impôts servent à construire deux nouvelles mosquées en plein Paris ?

Vous voulez que le contenu de l’enseignement dispensé par les associations musulmanes, pour lesquelles la Mairie de Paris construit l’Institut des Cultures d’Islam, soit vérifié, et que sa compatibilité avec les lois de la République Française soit prouvée ?

Vous voulez agir, légalement et pacifiquement, contre le projet scandaleux de l’ICI, afin de défendre vos droits de citoyen et de contribuable ?

Rejoignez-nous !



52 Responses

  1. Viriato dit :

    ATTENTION !!
    L’Islam n’est pas qu’une religion.
    C’est une idéologie totalitaire fasciste, antisémite et misogyne.
    Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
    Regardez et écoutez ce qui se passe dans les mosquées de France :

    http://islamineurope.unblog.fr/

    Bon courage dans votre lutte !

  2. Jean POITEVIN dit :

    Merci d’exister enfin un regroupement apolitique pour defendre nos droits de francais.

    De tout coeur avec vous

  3. Marie dit :

    Bravo pour votre courage et continuez !

    Marie

  4. Sylvie dit :

    Vous avez eu raison, il faut qu’il quitte la Mairie de Paris !! je suis contre les mosquées aussi y en a marre !!Merci a vous.

  5. Romanet dit :

    Un grand merci pour votre intervention face à Messieurs VAILLANT/Delanoe, merci pour votre courage et encore bravo. Stop à ce politiquement correct de l’ensemble de nos élu(e)s de droite comme et surtout de gauche

  6. colin dit :

    Messieurs, bravo pour votre engagement !

    Je n’appartiens à aucune « chapelle » politique ou religieuse. Je suis, au travers de ma profession, un observateur de la vie publique à travers de nombreux pays. Hélas, je ne peux que constater, au travers de certains de mes périples en terre arabo-musulmane, une haine croissante à l’égard de l’occident
    et de leurs ressortissants.
    L’Islam est déjà en ordre de marche. Des millions d’individus organisés, financés, déterminés, disciplinés
    et stimulés par notre naïveté et la couardise de nos référents politiques, toutes tendances confondues.
    La France des gouvernants a démissionné par cupidité et affairisme en laissant à ses seuls citoyens
    l’impossibilité de s’exprimer et par là même de se défendre, face à une menace « dévoilée » par opportunisme
    guerrier et dogmatisme religieux.
    Le respect des religions est un devoir, mais l’intrusion d’une religion dans la sphère républicaine et laïque
    est une atteinte aux valeurs de la France et une agression vis à vis de nos modes de vie.
    Votre serviteur n’est pas un va-t-en guerre, ni un raciste primaire, loin s’en faut. Mais le fait de connaître
    bien mieux que beaucoup d’entre vous l’aspiration de centaines de millions de musulmans à travers le monde à vouloir décider du sort des mécréants, apostats et suppôts de Satan – tels qu’ils nous décrivent – laisse peu de place aux effets de manches et autres réflexions philosophiques…
    Vous êtes et serez hélas, dans un avenir très proche, dans l’obligation de choisir entre « Aux larmes ou aux armes citoyens »… Sursaut ou disparition, la réponse nous/vous appartient.

  7. Boujoie André dit :

    Une région l’Alsace et un département la Moselle ne bénéficient pas de la loi de 1905 sur la séparation de l’état et des églises. Cette aberration, nous coûte cher. Il faut en effet payer les prêtres, les évêques, les rabbins et les pasteurs. A cette charge, il convient d’ajouter les salaires des professeurs de religions. En effet, ces régions étant occupées lors de la promulgation de la loi sur la laïcité, ce sont les lois antérieures qui s’appliquent, et plus exactement le concordat napoléonien.

    Ce concordat (ou plutôt ces concordats : 1801 pour l’église catholique, 1802 pour les églises réformées et 1808 pour le culte israélite) a coûté en 2006 un peu plus de 54 millions d’euros.

    Les ministres du culte sont rémunérés comme des fonctionnaires sur la base de la grille indiciaire de la fonction publique (1015 pour un évêque soit environ 4500 euro par mois). En plus de leur traitement de base, ils bénéficient d’indemnités de desserte des paroisses, indemnité de résidence etc…Ils bénéficient aussi de régime de faveur pour les retraites.

    Mais pire, les cours de religion sont obligatoires, ce sont aux parents à faire les démarches pour obtenir une dispense. Et ils le font puisque plus de 60 % des collégiens sont dispensés et plus de 95 % des lycéens.

  8. Chantal Macaire dit :

    Mille fois bravo pour votre intervention à la mairie de Paris, devant Delanoé, qui non seulement commet un déni de réalité en refusant de voir le danger de l’islam, mais aussi un déni de démocratie en refusant d’entendre votre message et en vous expulsant de la salle, ce qui est proprement honteux…
    La preuve est là, sur la vidéo filmée ce jour-là, que la liberté d’expression est morte en France (du moins, pour les « souchiens »), et que ceux qui l’assassinent sans scrupules, ce sont les élus, qui devraient justement la défendre…

    La preuve est là aussi du « deux poids, deux mesures », qui est la règle chez la gauche bobo !
    On peut appeler à égorger les juifs dans les rues de Paris, traiter les Français de « porcs » et menacer de se soulever dans les banlieues (cf. vidéo visible sur le Net): aucun problème pour le fol islamophile Delanoé ; par contre, si des Français expriment posément leurs réticences -légitimes- ou leur désaccord, sans violence verbale aucune -comme on peut le constater- , c’est de l’incitation à la haine, c’est du racisme… Quel sal..d !

    Bien entendu, « extrême-droite », le mot est lâché : c’est tellement facile de diaboliser ceux qui ne sont pas d’accord avec soi ! Et puis on se sent si admirable de se poser en défenseur de l’égalité et de la justice, en défenseur des valeurs…
    Pourtant, on est grotesque quand on joue l’autruche et qu’on refuse de voir les choses en face.
    Pourtant on est irresponsable quand on ne veut pas reconnaître que nos valeurs sont bafouées par certains musulmans, qu’elles sont mises en péril par les injonctions du coran, et quand on refuse de prendre en compte la signification du vote des Tunisiens de France qui se sont massivement prononcés -eux qui vivent dans un pays démocratique- pour le parti islamiste Ennhada.
    Pourtant, on est méprisable quand on est animé par le désir d’aller à la pêche aux voix, car notre chevalier blanc de l’islam, notre donneur de leçons -plus politiquement correct, tu meures- a bien sûr des visées électoralistes…

    Quand aurons-nous un nouveau Napoléon, pour obtenir des musulmans ce que l’empereur avait obtenu des juifs -à savoir une mise en conformité de la charia avec les lois et les valeurs françaises ? La religion hébraïque avait dû s’adapter à la France et non pas la France à la religion hébraïque. Mais hélas ! nous qui avons connu de si grands hommes dans notre Histoire, n’en avons plus que des petits, des nains, des « micrhommes », auxquels l’ambition personnelle tient lieu de compétences et de sens des responsabilités : par leur faute, c’est donc à la France qu’il est demandé de se mettre au diapason de l’islam, en piétinant la loi de 1905.

    J’invite Delanoé, qui se sent à l’évidence plus tunisien que français, à aller s’installer là où il est né : il pourra jouir en avant-première des « bienfaits » dispensés par l’islam, avant que nous ne les connaissions dans la République islamique française…

  9. Amandine dit :

    CHARLES MARTEL …!!
    Au Secours !!
    OUI !!Il est temps de se réveiller…!!
    Sinon dans quelques années La France aura un président Musulman !!

  10. Démocratie en France dit :

    Petit message du maire de Paris à l’égard des contribuables parisiens :

    – Je viole la loi de 1905 et la constitution,
    – Je détourne 28 millions de fonds publics,
    – J’attaque la république, la démocratie, la laïcité, le droit des citoyens et la dignité des personnes,
    – J’attente à la sûreté de l’Etat,

    et je vous emm…

    D’ailleurs : je ne suis pas le seul !

  11. Démocratie en France dit :

    Une seule solution : la destitution, pour les raisons évoquées ci-dessus

  12. Valhante dit :

    Culturel ou cultuel, le résultat sera le même :

    Pour ceux qui auraient loupé ce journal TV de David Pujadas… À voir bien que cela se passait il y a 1 an.
    http://www.youtube.com/watch_popup?v=2ms1AcnQg40&vq=medium

    Voilà ce qu’on enseigne ou qu’on va enseigner maintenant dans les nouvelles démocraties arabes, Tunisie, Lybie, Egypte… mais en cherchant bien, je suis sûr que cela existe aussi en France, mais là ? chuuuut !

    L’atteinte à la sécurité des citoyens, toutes confessions confondues, n’est pas un risque, mais une certitude

    Puisque les autorités françaises ne bougent pas ou gardent les infos pour elles et/ou nous mentent quand elles les diffusent, c’est à nous d’aller à la pêche aux infos : espionnage, infiltration

  13. legras dit :

    merci d’exister car de temp en temp on ce sent seul.Continuer le combat et pour la prochaine manif envoyer moi un mail.

  14. Danou dit :

    Felicitations …..On vous attendait, vous avez mon soutien ….DANOU

  15. Blanc Bec dit :

    Bonsoir. Bravo pour le combat que vous menez. Par contre, sauf erreur de ma part, votre site ne mentionne pas d’agenda de réunions d’information. Comment être tenu au courant si on veut rejoindre votre mouvement autrement que par un soutien financier ? Merci.

  16. Great! thanks for the share!
    Arron

  17. Je vous soutiens, merci d’exister.

    le problème que les politiques ne veulent pas aborder ce sont les fondamentaux de l’islam..

    à l’heure ou des milliers de personnes y compris des travailleurs dorment dans la rue :
    pas un sou pour cette secte politico-religieuse létale.
    http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1330

    La cour Européenne des Droits de l’homme s’est prononcée explicitement contre la charia.
    Inutile de compter sur les musulmans pour se débarrasser de la charia.
    la charia (avec les hadiths/sîra : les faits et gestes du « beau modèle » à suivre..) est le fondement même de l’islam,

    ce que vous devez savoir et faire savoir.
    pas d’islam sans charia !

    Rien qu’en Île-de-France : 43 mosquées sous surveillance
    43 prêcheurs de haine qui prêchent chacun devant des milliers de soumis qui écoutent et engrangent !
    seulement dix-huit prédicateurs de huit nationalités expulsés de France depuis 2005 !
    http://www.defrancisation.com/43-mosquees-sous-surveillance/

    Interdire l’islam c’est :
    http://www.ajm.ch/wordpress/?page_id=2

    sur le « beau modèle » biographie officielle – extrait
    Ibn Hichâm
    traduction : Wahib Atallah
    Editions Fayard, 2004,
    http://bousculade.free.fr/dossiers/mahomet.php

    coran (le livre saint tombé du ciel et décrété d’éternité)
    Au total ce sont quelques 3150 versets, soit plus que la moitié du Coran, qui sont consacrés à l’extermination des non musulmans, au moins 400 versets qui, au regard du code pénal français, sont de très graves délits de « provocation à crimes et délits ».

    le CV du plus grand criminel de l’Histoire
    http://coranix.org/200rem/islam_paix_tolerance_max.htm

    vidéos : tout sur mahomet en français arabe et anglais selon les sites islamiques réputés.
    http://crossmuslims.blogspot.com/p/table-of-contents_22.html

    Tous les jours : les actualités autour de l’islam.
    http://ripostelaique.com/
    http://www.bivouac-id.com/
    http://blog.sami-aldeeb.com/

    le “Coran pour les nuls”, (écrit par un musulman)
    http://www.dieucafe.com/2011/03/04/ce-que-le-coran-pour-les-nuls-ecrit-par-un-musulman-cache-aux-non-musulmans/

  18. Blanc Bec dit :

    Bonsoir. Dans l’attente d’une réunion d’information, j’ai commandé le livre de Joachim Véliocas sur « Ces maires qui courtisent l’islamisme. » Ayant reçu le livre il y a 1 heure, je me suis empressé de lire le chapitre consacré à notre maire bien aimé. La consternation m’envahit, même si je m’étais déjà documenté à ce sujet à travers différents articles sur le net. Je suis aussi consterné par la passivité des électeurs. Je me permets de souligner que, contrairement à ce que j’imaginais encore récemment, il y a probablement une majorité silencieuse qui fait le même constat, celui d’un clientélisme nauséabond au détriment d’une « certaine » identité de la France, de notre modèle républicain. Mais cette majorité silencieuse est intoxiquée par les bons sentiments qu’on a nous a inculqués dès l’école : nous sommes sur la terre des droits de l’homme, et attention à la xénophobie ! Culpabilité quand tu nous tiens…. Tout le monde préfère se taire. Il faut avouer aussi que nous sommes nombreux à être exténués par des emplois du temps et/ou des temps de transport conséquents. Ainsi l’investissement associatif est difficile. Mais je crois qu’aujourd’hui, pour nos enfants, il faut passer à l’action, informer les gens, tenter de mobiliser. Bon courage, en espérant pouvoir vous aider. PS J’espère que votre site internet sera bientôt amélioré en termes d’ergonomie 🙂

    • colin dit :

      Chaque intervention est une prise de conscience et un engagement contre un ennemi politiquement et volontairement invisible. D’où une vigilance accrue de la part des citoyens de France, épris de démocratie, de liberté et de libre pensée.
      Pour ce faire, il serait intéressant que nous puissions échanger nos coordonnées à partir de ce site, ou par un autre moyen que les sites traditionnels « Fesse-bouc » et autres, banalisés et conformes à la pensée unique.
      Donc si un des intervenants de ce forum, ou les initiateurs du site de l’ UDCC.fr pouvaient nous permettre de correspondre via notre adresse mail, nous serions plus efficaces dans notre « insurrection » républicaine, laïque, démocratique, mais avant tout responsable, dans ce qui constitue l’avenir de nos sociétés.
      J’ai toujours pensé que s’abriter derrière un pseudo était un signe de lâcheté et de démission. Tout individu qui n’a rien à se reprocher doit parler en son nom propre. La confidentialité est un leurre, car vos/nos messages sont largement épluchés par les services ha-doc de tous les Etats, de France et de Navarre…
      Alors, quand une cause est noble et juste, et qui concerne l’intérêt du plus grand nombre, car garante des libertés, il n’est pas utile d’avancer masqué ou sortir couvert… Th. Colin

    • Michel Joblot dit :

      Merci de l’info sur le livre de Joachim Véliocas sur « Ces maires qui courtisent l’islamisme. »

      Je suis d’accord avec vous « il faut passer à l’action, informer les gens, tenter de mobiliser. »

      C’est pourquoi j’ai lancé la pétition « NON aux mosquées payées par les contribuables! NON aux minarets! » qui souhaite avoir une portée nationale et un poids politique lors des prochaines élections Présidentielles.

      Alors si vous ne l’avez encore fait vous pouvez la signer et la faire connaitre autour de vous.

      Il vous suffit de vous rendre à l’adresse suivante :

      http://www.france-petitions.com/petition/42/non-aux-mosquees-payees-par-les-contribuables-non-aux-minarets

      Texte de la pétition :

      « NON aux mosquées payées par les contribuables! NON aux minarets! »

      Je suis un citoyen français,actuellement sans appartenance partisane, je veux continuer à vivre dans une République, une, indivisible, laïque, démocratique et sociale.Or pour vivre la République, a besoin de citoyens éclairés et engagés.Le Peuple Souverain doit être actif, et lorsque les partis politiques,et les media lui confisque la parole, il doit pouvoir s’exprimer directement et s’unir pour faire connaitre et imposer dans le débat ses choix. C’est pourquoi je dépose aujourd’hui cette pétition.

      Cette pétition sera remise aux destinataires suivants :
      Nicolas Sarkozy (président de la République)
      Le Premier Ministre, le Ministre de l’Intérieur et des cultes, le Président de l’Assemblée Nationale, Le Président du Sénat, le Président du Conseil Constitutionnel, les Responsables des Partis, les candidats à l’élection présidentielle de 2012.

      « En France, il n’y a pas de minaret, et il n’y a pas le muezzin qui fait l’appel à la prière » a dit le Président de la République.

      Or des minarets se construisent partout en France !

      A Marseille le minaret de la plus grande mosquée de France fera 25 mètres ! Le muezzin sera remplacé par un phare pour appeler à la prière !

      « La République assure la liberté de conscience.
      Elle garantit le libre exercice des cultes.
      La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte -Loi de séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905 – articles 1 & 2. »

      Or, cette loi est régulièrement bafouée !

      A droite et a gauche, certains veulent abolir la loi de 1905 !
      ils veulent remettre en cause la laïcité de la République au nom d’une laïcité « ouverte » pour pouvoir financer… « l’islam de France » !

      Pour pouvoir lancer un programme, de construction de mosquées, former des imams, avec l’argent des contribuables ; ou indirectement par des fondations, qui permettront le « racket » des entreprises dépendantes des contrats avec l’État français ou avec des États musulmans ; Ou encore en via les consommateurs, en généralisant le 100 % « halal », partout où c’est possible.

      Chacun peut croire ce qu’il veut, et prier son dieu, mais ce sont les croyants qui doivent financer leur religion.

      Ce n’est pas la communauté nationale, la communauté des citoyens, qui doit prendre à sa charge les dépenses des religions !

      La laïcité c’est la paix.

      Elle empêche que la religion soit un enjeu politique et électoral !

      Certains veulent voter des lois pour punir le blasphème
      Dans une République Laïque, c’est inacceptable !

      Les citoyens doivent réagir !

      Moi, Michel Joblot, citoyen français, sans appartenance partisane, je veux continuer à vivre dans une République, une, indivisible, laïque, démocratique et sociale, aussi, j’appelle tous les républicains de droite et de gauche à signer cette pétition :

      Pour la séparation du religieux et du politique »
      Pour le respect de notre constitution
      Pour le respect de la loi de 1905 et l’interdiction des minarets ! »

      Vive la République ! Vive la France !

  19. jac50 dit :

    Udcc 6.11.11
    Madame Monsieur
    La vidéo sur l’intervention de l’udcc dans une rencontre publique avec M le Maire de Paris, dans le 18° art., en présence de M. Vaillant, Maire de l’art., ancien Ministre de l’intérieur, m’inspire certaines remarques et une demande :
    Réf. : http://ripostelaique.com/des-parisiens-demandent-des-comptes-a-delanoe-video-11.html

    1- Il est question, sur la vidéo, de propos lénifiant de M. le Maire.
    Ce n’est pas exact.
    M. Delanoë met en œuvre une doctrine politique bien précise qui n’a rien de lénifiante. Elle ne ressortit pas du : nous sommes tous des frères. Ceci bien qu’elle emprunte à certains moments à ce vocabulaire prêcheur.
    M. Delanoë s’inscrit dans la ligne politique (réflexion et action) qui est celle de Terra Nova. Cette association est importante car elle composée de hauts fonctionnaires. Ce qu’elle dit interviendra dans la composition du prochain programme législatif de la France.
    Cette association prône la reconnaissance de « la citoyenneté musulmane ». Autrement dit de mettre fin à l’unité nationale, à l’indivisibilité de la République. Des reculs ont eu lieu sur le titre de la référence sur Internet, mais pas sur le fond.
    De la même façon, Terra Nova qui est présentée comme un Think tank du PS, veut substituer les « origines de » aux classes populaires françaises, ouvriers, employés, cadres subalternes et moyens. Ces gens sont de Sciences Po ou de l’ENA. En dessous de leur grade universitaire on n’existe que s’ils le veulent.
    Selon eux, le PS doit s’adresser aux Bacs+5, aux patrons, aux « personnes d’origines immigrées », c’est-à-dire aux arabes, aux noirs, aux asiatiques définies comme étant les classes populaires. Cette définition des « originaires » en « populaires » quelque soit leur diplôme et leur capital relève de l’idéologie coloniale. Le moment venu, les cadres communautaristes la retourneront contre les français.
    Le plus important est que cette doctrine s’organise par l’exclusion d’une certaines catégories de personnes. Ces personnes et ces groupes ne sont pas exclues parceque ouvriers ou employés. Ils le sont parceque français. C’est leur qualité de français qui leur vaut cette exclusion. Ces gens se retrouvent définis français par cette procédure de repérage et d’exclusion.
    En retour, la qualité d’ouvrier, d’employé, de cadre moyen, se défini par leur qualité de français.
    Ces penseurs font coup double. Ils se débarrassent des classes populaires et de la France.
    Sans l’étude de cette ethnicisassions des catégories sociales pour aboutir à la restauration de fait du suffrage censitaire, on ne comprend pas la complexité des manœuvres en cours sur ces sujets.
    Ils n’hésitent pas alors à reprendre le vocable : « de souche ». Au début, lorsque JM Le Pen a employé ce mot pour la première fois, Le Monde a crié à la ségrégation.
    Nous comprenons mieux ainsi dans quelle réflexion s’inscrit M. Delanoë.
    Nous pouvons la qualifier de « diplomatique ».
    La Mairie de Paris ne s’occupe pas d’examiner les demandes d’administrés musulmans, ou d’associations musulmanes. Ce qui est tout à fait son rôle.
    Elle établit un accord entre deux puissances souveraines que seraient les « communautés ». C’est très perceptible dans le discours de M. Le Maire. Il y a les « communautés » « de souche » et les « communautés » « musulmanes ».
    Nous ne nous en apercevons pas, mais tout le débat politique est maintenant imbibé de cette politique d’accord diplomatique.
    La fameuse « communauté musulmane » tend ainsi à être reconnue comme un Etat dans l’Etat légitime.
    En conséquence, la Mairie de Paris ne pense pas déroger à ses prérogatives en cédant du territoire à cette « communauté » souveraine, et en lui construisant une ambassade, un parlement, appelez le comme vous voudrez, un lieu d’exercice et de démonstration de cette souveraineté.
    Déjà, tous les procès d’opinion initiés par les musulmans et acceptés par les magistrats reposent sur cette diplomatisation de la vie publique.
    Toute la théorie juridique de « l’incitation à la haine », du « envers » (une religion, une appartenance ethnique, une race, etc.) relèvent en fait de la mise en place d’une relation juridique publique diplomatique entre puissances publiques souveraines distinctes.
    Si vous parlez des musulmans, ou à un musulman, ou de musulmans, vous ne parlez pas en temps que particulier, expert, élus, etc. à des citoyens ou groupes de citoyens, français ou étrangers, réunis ou non.
    Vous parlez en temps qu’ambassadeur de votre pays « les sous-chiens », votre « communauté », à un autre ambassadeur « les musulmans, les diversitaires, est. », autre « communauté ».
    Ce qui insidieusement ramène un droit que nous connaissons dans l’histoire. C’est le droit germanique valorisé à la Renaissance. Chacun a la religion de son seigneur souverain. Lui seul peut dire son fait au seigneur d’en face. Sous réserve d’être à sa place de seigneur. Sinon une instance judiciaire disqualifiera sa capacité à mener cette polémique. Mais les sujets sont sommés de ne pas provoquer de conflit en rompant l’équilibre des souverainetés.
    Le peuple est « sujet » et non « souverain ».
    Un citoyen allemand n’a pas le droit de faire la moindre remarque sur la présence des turcs en Allemagne. Par contre, le Premier Ministre Turc peut dire, sur le sol allemand, que les turcs présents en Allemagne et de nationalité allemande, n’ont pas à apprendre l’allemand. Le Ministre des affaires étrangères allemande peut lui répondre vertement qu’il n’a rien compris à la modernité.
    Chacun gère son bétail au mieux de ses intérêts seigneuriaux.
    Par contre, si des citoyens turcs revendiquent de ne pas parler allemand, ils deviennent des terroristes d’al Qaïda. Si des citoyens allemands manifestent contre les propos d’Erdoğan, ils deviennent des extrémistes de droite.
    Nous avons là tous les procès d’opinion de ces 15 dernières années.
    C’était la raison de la plainte d’une association de la négritude contre un historien. Marquer les délimitations de souveraineté à l’intérieur du territoire de l’historien, et engager des discussions diplomatiques entre les souverains blancs et les souverains noirs.
    Comme il était trop tôt, la plainte a été retirée.
    D’autres n’ont pas eu cette chance.
    Nous ne sommes qu’au tout début des développements de ce droit diplomatique et féodal.

    M. Delanoë ne construit pas seulement un institut. Il construit un Etat. Cela n’a rien de lénifiant.

    2- Sur La5, dans le cadre d’une émission liée à C dans l’air, où l’un des deux journalistes de l’émission interview en tête à tête un invité, l’invité est un député-Premier adjoint à la Mairie de paris.

    Ce député se livre à une attaque en règle contre l’islamophobie. Il reprend cette expression créée par M. Khomeiny pour faire assassiner ses contradicteurs, Salman Rushdie entre autre, comme si de n’était. Personne ne s’étonne qu’une catégorie explicitement criminelle, chargée de véhiculer les assassinats, deviennent un concept d’organisation de la vie publique.

    Mais ce qui nous concerne c’est qu’à un moment donné il dit: « Dès 2001, nous nous sommes attelé à ce problème (le financement d’un lieu de culte musulman)….Nous avons mis du temps à contourner la loi, mais nous y sommes arrivés ». On doit pouvoir retrouver le sujet sur le net.
    Il semble que cet ICI soit ce « contournement de la loi ». Il a donc été conçu comme tel.
    Je conseille aux avocats des braqueurs de banque, ou de M. Carlos, de faire valoir auprès de la Cour qu’ils ont simplement cherché à « contourner la loi ». Cela permettrait au moins d’établir une jurisprudence et donc une légalité.

    3- Julia Kristeva, dans Le Monde, 30.04.11, dit qu’elle a un enfant lourdement handicapé mental.
    Elle l’a placé dans un centre catholique de Fontainebleau. Ceci bien qu’Athée. Pourquoi ?
    Parceque dit-elle : « Nous étions à la recherche d’une « structure innovante »pour notre fils David atteint d’une maladie neurologique qui puisse lui permettre une vie autonome et protégée. Après des années d’efforts, de promesses, la Ville de Paris, qui développe un politique solidaire dans le domaine du handicap, a brusquement arrêté le projet. Pénurie de moyens, les handicapés ne sont pas un lobby intéressant en temps de crise…Plus étonnant, le conseil du maire : « Allez voir chez les religieux ! ». Une faillite de plus de la République. ».
    Ce qui m’a frappé est qu’elle tient à le dire puisqu’elle ajoute une phrase de dérision sur cette pseudo-modernité. Elle a tenu à faire savoir qu’il y avait un problème.
    Donc : l’équipe dite « la Ville de Paris » a supprimé au moins d’importantes subventions aux handicapés moteurs. Celles qui auraient pu justement créer une « structure innovante ». Ceci, après des « promesses » réitérées, et alors qu’un « projet » existait. Le « Maire » renvoie aux « religieux ».
    Qui sont cette Ville de Paris, ce Maire ? Quel est ce projet ? Combien ça coûte ? Quel est le budget handicap de la Mairie, sa composition ?
    Mme Kristeva parle de « Lobby intéressant en temps de crise ». Qui ?
    Un « projet » existait, des choix ont été faits en faveur d’autres projets. Lesquels ?

    4- Ma question est la suivante :
    J’ai rapproché les deux faits. L’opération immobilière de l’ICI et la question posée par l’interview de Mme Kristeva.
    Une intervenante sur la vidéo du 18° dit : L’investissement municipal dans l’ICI coute 30M d’E.
    N’y a-t-il pas eu transfert comptable de la ligne : handicapés mentaux, à la ligne : associations musulmanes ?
    Je ne peux par moi-même accéder à ces comptes. Une organisation installée de personnes capables le peut.
    Rien que si ça peut obliger la Mairie de Paris à s’expliquer sur le circuit des fonds anciennement programmés à l’affectation aux handicapés mentaux, ça serait déjà une bonne action publique.

    Il est inexact de dire comme Mme Kristeva que « les handicapés ne sont pas un lobby intéressant en temps de crise… ».
    Aujourd’hui, loin d d’être négligés, les handicapés mentaux sont au centre des stratégies d’ordre de l’Etat. Ils servent de variables d’ajustements dans les politiques publiques. En général, c’est pour brasser de l’air. On ne veut pas s’attaquer aux causes de la délinquance, ça gênerait trop de beau monde. On rafle des malades mentaux.

    30% de handicapés mentaux à l’entrée en prison. C’est une criminalité d’Etat qui relève de la jurisprudence de Nuremberg.

    Cette politique d’Etat criminelle est déjà sortie de sa fonction bouche-trou, pour la mise en route, en bouche, et désormais, elle commence à organiser la vie publique.

    Pour la « Mairie de Paris », il s’agit de faire des « économies ». Mais pour qui ? Pour quoi ?
    Au même moment où la « Mairie de Paris » (qui est-ce ?) sabordait un projet, il s’en ouvrait deux autres.
    1- M. Guéant, Ministre de l’intérieur, ouvrait les locaux d’une ancienne caserne à des particuliers par ailleurs musulmans aux fins qu’ils y pratiquent, aux frais principaux de l’Etat, leurs activité religieuses privées.
    2- La «Mairie de Paris » s’employait à « contourner la loi » pour violer la loi 1905 interdisant le financement d’un lieu de culte. Cela aboutit à une opération immobilière de 30M d’Euros. Opération qui finance un lieu de culte et des lieux culturels privés et partisans par définition.
    Les lieux culturels ainsi financés viennent en déduction des lieux culturels publics dont la population parisienne à besoin, notamment la jeunesse, toute la jeunesse.
    Dans la forme publique, ces lieux culturels s’appellent des « Maison de jeunes et de la culture ». Leur fondateur, André Malraux, a sans doute quelques titres universalistes à faire valoir dans cette discussion.
    Donc, de toute façon, ces opérations immobilières, de M. Guéant, ou de M. Delanoë (car ici c’est bien de lui dont il s’agit), viennent en déduction des crédits affectés aux handicapés. Il a en effet été reconnu qu’un « projet » était nécessaire concernant les handicapés. En langage administratif français, cela veut dire toutes les personnes concernées par le handicap, selon les classifications médicales, sans distinction. C’est à cela que sert d’abord l’argent public. .
    Pour des raisons de stratégies politique occultes, jamais discutées en publiques, des projets publics, conformes à la fonction municipale, ont été retirés pour mettre en place des opérations visant à donner un pouvoir public à des personnes organisées à titre privé.

    Ne serait ce pas cela que signalerait la formule : « Pénurie de moyens, les handicapés ne sont pas un lobby intéressant en temps de crise… »

    Nous constatons que cette affaire ne se résume pas à un détournement d’orientation légitime des crédits municipaux et préfectoraux.

    En disant : « Plus étonnant, le conseil du maire : « Allez voir chez les religieux ! ». Une faillite de plus de la République. » ; M. Le Maire ne prononce pas seulement la phrase sacramentelle de tous les fonctionnaires d’aujourd’hui face au public : Allez voir ailleurs !
    Il fait une autre opération.
    Il installe le religieux, une version du privé dans sa fonction de nécessaire exclusion d’une partie de la population, dans l’Etat.
    Il sort le public, l’universel, l’intérêt général, de l’Etat. Il le renvoie à la sphère privée.
    Il place le religieux, le privé, le sélectif, dans les locaux publics, et le laïque, le public, l’universel, dans les locaux « religieux ».
    Pourquoi ne fait il pas l’inverse, ne dit il pas aux religieux : « Allez voir chez les religieux ! ». Il pourrait ainsi installer les handicapés mentaux dans les locaux publics et réaliser leur projet.

    Julia Kristeva a tord dans son interprétation des faits. Ce jour là, la République n’a pas connu une faillite de plus. Elle a connu une défaite, elle été vaincue. Mme Kristeva et son fils faisaient face au vainqueur.

    La haine des agents de l’Etat à l’égard des handicapés mentaux à pris des proportions criminelles. Comme les Subprime en économie, cette haine en vient à déstructurer l’administration publique.

    5- La Mairie aurait signé cet été un accord avec des associations dites de diversité. Aux termes de cet accord, toutes les entreprises qui travaillent avec la mairie, devraient justifier de leur action pour promouvoir la diversité dans leur personnel.
    Là aussi, une organisation doit vérifier les faits.
    Il va de soi que cet accord deviendra vite extensif. Il suffit d’avoir besoin d’une patente pour « travailler avec la mairie ».
    Cet accord qui instaurerait un privilège d’embauche, un droit de contrôle, pour des particuliers ou associations civiles, est contraire au droit et au code du travail. Cet accord fait un travail législatif, policiers, judiciaire, punitif.
    A quoi sert-il d’élire un parlement, de disposer d’un pouvoir exécutif, d’une autorité judiciaires, de codes, de syndicats, de propriétés privées, etc. ?
    D’autre part, cet accord qui brise l’égalité des personnes devant l’embauche, intervient dans le pouvoir discrétionnaire du patron dans l’embauche.
    Il ya surement beaucoup à dire sur ce pont fixe, public et reconnu. Mais que dire de l’institution d’intervenants dont personne ne sait rien sinon qu’ils s’organisent exclusivement sur des préoccupations raciales, religieuses, et d’occupation de places, autrement dit de territoires ? Qui peut nier qu’il s’agit d’institutionnaliser une confrontation ethnico-religieuse dans les procédures de fonctionnement des entreprises ?

    Au-delà de cet exemple dont il convient de vérifier la réalité, ne faudrait-il pas commencer à réfléchir sérieusement à cette question ? Y réfléchir à l’abri des pressions car tout le monde, à commencer par les juristes, commence à faire dans son froc devant la puissance des ces organisations. Ne sont elles pas soutenues activement et publiquement par l’ambassadeur des Etats Unis en personne ?

    6- M. Delanoë qualifie les intervenants à cette réunion publique du 18° art. de « militants d’extrême droite ». Ceux-ci démentent. En fait, on s’en fout.
    Cette qualification du contradicteur selon le vocabulaire incantatoire du moment est une astuce rituelle de tous ceux qui ont à tenir une assemblée.
    Elle permet d’exclure du cercle de la famille idéologique ceux que les chefs du lieu considèrent comme des corps étrangers. Elle ne permet pas de répondre aux questions posées par des gens qui n’acceptent pas les non-dits de la famille idéologique considérée.
    La gauche a volontairement refusé de gagner en 1995-2002-2007. Cela l’aurait obligé à se confronter au réel.
    Elle va probablement gagner en 2012, si elle le veut. C’est-à-dire si elle ne proclame pas son refus de tout débat avec les classes populaires comme principe premier de son programme, comme M. Jospin en 2002.
    Il faudra bien que la gauche accepte cette confrontation avec l’autre. En démocratie, elle passe par la discussion, le débat public. L’examen des faits n’est pas une partie de plaisir.
    Pour l’instant Terra Nova propose de ne pas tenir compte de l’existence électorale des ouvriers, des employés, des cadres moyens, français, parceque français. Attendons de voir.
    Cet été, la droite parlementaire a voté le remboursement de la circoncision. La violation de la loi 1905 est flagrante. Pendant ce temps, des smigards ne peuvent plus se soigner complètement, des dizaines de milliers d’étudiants ne se soignent plus du tout.
    Il s’agit là de la mise en œuvre de la technique de l’unanimité différée.
    La majorité vote un texte avec ses seules voix. L’opposition peut voter contre et faire des moulinets de paroles. Alternance, la dite opposition arrive au pouvoir. Elle conserve le texte qui est ainsi acquis pour toujours. Cqfd.
    Quasiment tous les textes sarkozyste d’ordre public vont subir ce traitement de faveur. A commencer par la loi sur les bandes qui suppriment techniquement la liberté d’Association. Elle la soumet à l’appréciation du commissaire de police quant à la civilité de l’association. Elle concourt à la consolidation de la règle des crimes sans délits ni intention d’en commettre. Mais elle n’interdit pas de chanter trois fois la Marseillaise en sautant à cloche pied. Donc la majorité de gauche pourra la reconduire.

    Il va falloir autre chose que des imprécations pour rassembler les français et tracer un chemin dans ce que le Vert allemand Joschka Fischer, assez bien informé, appelle : « Le désastre qui s’annonce ». cf. : Le figaro, « Un gouvernement européen pour sauver l’Europe », 07.11.11.

    Marcel

  20. Serge PETITDEMANGE dit :

    Bonjour,

    Un ami vient de me faire parvenir votre vidéo sur You Tube, concernant votre intervention avec M. DELANOE.
    Félicitations pour votre courage.
    Je vous fais parvenir les actions du Mouvement pour le Renouveau d’une République Démocratique et Citoyenne.
    Nous sommes totalement immergés depuis plus de 6 ans dans le Renouveau de la France, sans pour autant adhérer à un quelconque parti.
    Nous exigeons l’application de la Déclaration des Principes Essentiels de l’Ordre Social et de la République, Déclaration des DEVOIRS de l’Homme.
    En parallèle, nous refusons l’islamisation de notre France.
    Tout simplement, mais fermement et ouvertement.
    Peut-être pouvons-nous œuvrer ensemble.
    Très cordialement.
    Serge PETITDEMANGE
    03.84.91.78.96 – 03.63.52.90.64 – 06.06.71.49.69 – 06.70.92.90.16

    L’ARGENT DE LA FRANCE
    3ème vidéo
    http://www.youtube.com/watch?v=qwQbWTRSY_E

    INSECURITE – INJUSTICE
    4ème vidéo – 1ère partie
    http://www.youtube.com/watch?v=QHT_G75Q9KM
    4ème vidéo – 2ème partie
    http://www.youtube.com/watch?v=LFq2r4aY9Vs

    PROGRAMME PRESIDENTIEL du Mouvement pour le Renouveau d’une République Démocratique et Citoyenne
    5ème vidéo
    http://www.youtube.com/watch?v=V82hLoXwh2o

    Une horreur pour des millions de parents sur ce site : http://www.pacte2012.fr/video.html.

  21. 777 dit :

    Continuez votre combat, qui est aussi notre combat.
    Notre pays regorge de collaborateurs, de « dhimmis ».
    Ils auront des comptes à rendre, ici-bas et dans l’au-delà.

  22. Yannick dit :

    Bravo pour votre action !

    Je suis très heureux que des citoyens ordinaires réagissent et osent dénoncer ce scandaleux contournement de la Loi, par un élu de la République de surcroît.

  23. Arnaud dit :

    il va falloir que d’autres personnes expriment leurs pensées, car il se passe des choses qui ne devraient pas se produire.Heureusement que certains s’insurgent contre les agissement de certains élus ps! Et je ne suis pas du FN.

  24. David dit :

    Bravo messieurs, la France est un pays laïc et le restera, quand à ceux qui veulent absolument construire des mosquées, qu’is le fassent dans leur pays d’origine.
    PS: j’exige de pouvoir construire des cathédrales en algérie…

  25. Boyd Sofranko dit :

    I would like to consider the ability of thanking you for your professional direction I have continually enjoyed browsing your site. We’re looking forward to the particular commencement of my school research and the whole preparation would never have been complete without coming to this site. If I can be of any assistance to others, I would be pleased to help through what I have gained from here.

  26. Hai Rotherham dit :

    I like this site because so much utile stuff on here : D.

  27. Anne dit :

    Bravo pour votre initiative courageuse que j’approuve totalement.
    Une petite remarque concernant votre site qui s’adresse à des contribuables français : pourquoi utilisez-vous des mots anglais que certaines personnes ne comprennent pas forcément ? Ne cédez pas au politiquement correct ! Nous sommes français, parlons français !

  28. Baptiste dit :

    Il faut que quelque chose soit créé, quelque chose de plus permanent qu’une pétition pour que les citoyens qui s’opposent à ces déboires puissent s’exprimer d’une seule voie!

  29. Marco dit :

    FRANCE, réveille-toi ! Ta terre et ton peuple souverain sont en danger. Le ver à pénétré la pomme à cause de Delanöé (entre autres). L’islam et ses fidèles n’ont pas leur place sur notre sol. L’islam n’est pas une religion, c’est une propagande cultuelle nuisible aux peuples et autres religions. Rappelez-vous, c’était il n’y a pas si longtemps que ça : il y a une soixantaine d’année, l’Allemagne nazi avait eu le soutien des musulmans pour réaliser le rêve d’Hitler !! Et maintenant, on devrait « passer l’éponge » ? On devrait soutenir leur cause au Moyen Orient ? On devrait leur financer une mosquée (une de plus…) à Paris ? On parlera un jour « au passé » quand on utilisera le mot FRANCE. Moi, vivant, je m’opposerai toujours aux musulmans et gauchistes qui vendent, que dis-je, qui bradent la France à l’islam. Pour 2012, je crois encore à une poussée du FN, faut pas s’étonner !! Merci la gauche, merci le PS.

  30. MARCO dit :

    Bonjour

    je vous suis, et bien entendu je suis vos actions depuis quelques temps déjà.
    j’aurais besoin de vous parler mais je ne trouve pas de n° de tel sur votre site

    en effet vous devez savoir que le GROUPE FORSANE ALIZZA va créer un TRIBUNAL ISLAMIQUE chez nous en France

    et que MME BOUTELDJA ET MR Tariq RAMADAN ont organisé le 8 décembre drnier une réunion afin de demander au musulmans de se SOULEVER ET DE FAIRE UNE GUERRE CIVILE EN FRANCE en prenant comme référence les émeutes des banlieues en 2005.

    j’ai un dépot de plainte contre FORSANE ALIZZA qui est à l’instruction, pour d’autres de leurs actions

    J’ai mené quelques actions et notamment auprès du MINISTRER DE L’INTERIEUR qui s’est engagé à me répondre.

    Je souhaiterais ne plus être isolé.

    Merci de me communiquer éventuellement une adresse email ou je pourrais vous communiquer un tel et réciproquement

  31. You made some good points there. I did a search on the topic and found most individuals will agree with your website.

  32. […] L’UDCC se présente http://udccfrance.fr/2011/11/04/union-de-defense-des-citoyens-et-contribuables-qui-sommes-nous/ […]

  33. Bernard ATLAN dit :

    Vous les fossoyeurs de la France
    Vous me menez à la démence

    Dans les journaux, la radio ou la télé
    Vous faites tout pour nier les vérités

    Notre si beau et grand pays change
    Des gens venus d’ailleurs le mangent

    Le déchirent le détruisent
    En tout point ils lui nuisent

    Vous vous refusez de laisser voir
    Ce qui nous ôte vraiment tout espoir

    D’un jour enfin faire changer
    Ces choses pleines de dangers

    Les Suisses ont bien voté
    Vous les censeurs vous le niez

    C’est de la vraie démocratie
    Cela vous le réfutez aussi

    Notre justice aussi vous imite
    Elle dépasse toutes les limites

    Elle punit les malheureux
    Et absout les dangereux

    Un jour il faudra tous vous chasser
    Pour qu’enfin éclate la vérité

    Qu’à nouveau la France soit forte
    Qu’aussi elle redevienne notre

  34. Neacyclekak dit :

    Incroyable des vidéos YouTube affichée dans ce site web, je vais souscrire à des mises à jour sur une base régulière, car je n’ai pas envie de rater cette série.

  35. Francis dit :

    Vous rejoindre, pourquoi pas, et si vous nous mettiez une adresse email pour s’inscrire en ligne selon le module « faites un don » très simple à utiliser, ce serait à placer en haut du bandeau entre ICI et Présentation par exemple.

    Si je puis me permettre une petite critique que j’espère constructive : le logo d’accueil en première page est un peu agressif et pas très consensuel. Les 2 photos suivantes rattrapent le coup mais une impression d’extrémisme peut décourager des bonnes volontés.

    Et une pétition nationale ? ce serait bien de lancer une pétition pour demander aux français de refuser le détournement de la loi de 1905. Les parisiens sont concernés au porte monnaie mais tous les français sont concernés par la montée des comportements antidémocratiques liés à la charia

  36. Carole dit :

    J’approuve tout à fait votre analyse qui est claire, limpide et argumentée. Malheureusement à contre courant de la pensée « bien pensante » de la droite et de la gauche qui vont à la pêche aux votes en transgressant nos loi Républicaines!!!je me demande où on va avec de tels marchands de poisson!!Un argument encore à opposer au projet de l’ICI (si vous n’y avez pas déjà pensé): Tracfin ou le controle de la provenance des fonds investis en France (u
    la 3ème directive est entrée en vigueur début 2011), les pays du monde y sont classés et les fonds en provennace de certains sont interdits sur notre territoire. Peut-être les donateurs privés de la partie « cultuelle » résident dans le pays black listés. Longue vie à vous!!!

  37. Michel Joblot dit :

    La Gauche veut faire financer les mosquées par les collectivités territoriales Valls l’a dit sur RMC ce matin
    http://www.rmc.fr/podcast/podcast.php?id=38
    Sur RMC ce matin (voir liens ci-dessus) Valls (« il faut faire vivre la laïcité ») confirme l’arnaque sur la laïcité : « Pour respecter la loi de 1905, l’Etat ne financera pas les mosquées avec l’argent des contribuables, c’est les collectivités territoriales qui le feront »!
    Ecoutez a partir de la moitié de l’interview.
    Faites connaitre la duplicité de Valls et de Hollande!

  38. alvarez dit :

    il y a aussi la plus grand mosquée de paris en construction à la rue de Tanger dans les 75019, que elle semble être financée par l’Arabie saoudite. Il faut bien dire que la construction est très lente, et tant mieux!

  39. hocine dit :

    je suis algérien et je suis plus en plus agréablement surpris de constater que les français prennent enfin conscience du danger de la charia.Cela fait des années que je me suis rendu compte que cette religion est fausse mais le fanatisme des fidèles islamiques empêche toute tentative de dire cette vérité évidente.Je serais mort si j’ose dire ce que je pense de l’islam!Vous ,vous pouvez le dire et nous libérer de cette arnaque millénaire!

  40. MAQUINAY dit :

    Marre de ces « penseurs » qui s’attribuent des vertus de prétendue tolérance.
    L’aveuglement idéologique conduit ces illuminés à tout accepter pourvu que cela vienne de la « banlieue », ou de l’islam.
    Ce sont les mêmes qui nous tiennent des discours d’intolérance dès qu’il s’agit d’écouter les arguments qui peuvent leur être opposé.
    Ces gens là sont dangereux et entraînent la France vers des situations de non-retour qui vont s’avérer très grave pour notre société.

  41. alvarez dit :

    De tout coeur avec vos reactions

  42. alvarez dit :

    Je n’ai pas parle de modération…!

  43. Minona dit :

    Bonjour.

    J’ai créé récemment un blog, à la fois pour briser le mythe de l’islam pacifique dont les enseignements seraient « déformés » par les intégristes et pour donner des outils à tout ceux qui veulent lutter contre l’islamisme. Les visiteurs y trouverons tout ce dont ils auront besoins (voir table des matières) Mon blog s’appelle Brisons le mythe.

  44. MASSACRIER YVES dit :

    Messieurs,
    Je ne sais si cela vous intéressera, mais bon, je crois que je doit battre le record d’obtention de la retraite, et je pense que cela aurais le mérite d’être connu !!
    Je m’appelle Mr Massacrier Yves, je suis marié à une jeune femme Vietnamienne et nous avons
    Un enfant de trois ans . Nous sommes actuellement au Vietnam.
    J’ai monté un dossier retraite depuis plus d’un an, le 19/01/2012, à Cavaillon à la Carsat.
    Cette même Carsat n’a pas fait son travail, et n’a pas fait suivre mon dossier à ma caisse
    Des Artisans/commercants, La RSI.
    Depuis les caisse se renvoie la balle !! J’ai envoyé je ne sais combien de fax et de mail sur leur
    Site internet, et jamais aucune réponse,il n’est pas possible d’avoir des responsable, sinon par
    Fax, auquel ils ne réponde pas plus.
    On tombe toujours sur des conseillers qui ne servent à rien car il ne peuvent nous renseigner ;

    J’ai arrêté mon activité le 01/01/2011, et depuis je n’ai plus aucun revenu ni ressource,
    J’ai 190 € par mois d’une réversion de la pension de mon épouse décédé.

    J’avais demandé ma pension pour inaptitude au travail, car j’ai un problème cardiaque,
    (ça ne s’invente pas), j’ai une hernie hiatale, et un problème de hanche desquelles il faudrait
    Que je me fasse opéré, je ne peut plus faire de station debout, et de la difficulté à marché.

    Ils m’ont refusé cette inaptitude , et d’un autre côté, il m’accorde une demande de remboursement
    A 100%, vous avouerez que c’est l’hôpital qui se fout de la charité !!!!!

    J’ai fini par recevoir des proposition minoré car je n’ai que 147 Trimestre ,je n’ai pas le choix,
    Je ne peut vraiment plus travailler, j’ai 62 ans .ils me donne 38 %, sous prétexte qu’il me manque
    4ans sur 47 ans de travail, (j’étais artisans boulanger/pâtissier) métier quand même pas de tout
    Repos ! Et de cotisations astronomique à leur caisses c’est vraiment pitoyable !!

    Et il me refusent cette pension pour inaptitude, seulement pour ne pas avoir à me payer une
    Retraite entière.

    Finalement j’ai accepté ces proposition de chaque caisse depuis le 29/11/2012 ,et au jour
    D’aujourd’hui toujours pas de réponse, je ne sais pas ce qu’il leur faut de plus !!!!!!

    Puis le 1èr Février , je reçois un courrier de Carsat Avignon me disant, je site( j’ai reçu le
    25,Janvier 2013 votre demande de retraite personnelle, je procède actuellement à l’étude de
    Votre dossier !!!!!! alors comme je l’ai dis plus haut ma demande à été faite depuis le
    19/01/2012 . Ils ne savent même pas ce qu’ils font entre une même caisse , car Avignon où
    Marseille ça reste la Carsat !!!!

    Je ne vous dis pas les fêtes de fin d’année qu’à passé ma famille ! Je n’ai même pas eu de quoi
    Acheter un jouet à mon fils !

    Ma femme fait la quête dans sa famille et amis pour nous faire manger !!
    Ces caisses foutent en l’air ma vie et ma famille !!!

    J’ai fais intervenir mon Avocat, le consulat de Saïgon , j’ai même écrit au président de la
    République , J’ai envoyé des lettres en recommandé avec AR aux Directeurs
    mais rien n’y a fait !!!!
    Je suis vraiment désespéré , je ne sais plus à quel saint me vouer !!!!

    Toutes ces caisses sont des voleurs et des escrocs , tant que c’est le contribuable qui doit
    Payer, il n’y à pas de problème, mais lorsque c’est leur tour, alors la tous les moyens sont bon
    Pour ne pas payer !!!

    Tout le monde se fout de tout dans ce Pays ! Il y en à marre d’un président qui se préoccupe plus
    De sa santé que du bien-être de ses concitoyens, et qui baisse sont pantalon devant les étrangers. 

    Je n’ose même plus dire que je suis Français, ce pays me fait vomir !!!!!

    Je ne sais si vous aurez lut ce courrier jusqu’au bout, mais si tel est le cas, je vous en
    Remercie grandement.

    Cordialement , MASSACRIER YVES.

  45. Pierre Malicier dit :

    Je suis 100% avec vous l’islam est un véritable danger et même dans le Coran le terrorisme est justifié.
    exemple Sourate IX verset 5 entre autres

Leave a Reply to Boujoie André