8 décembre 2011

Bertrand Delanoé, le scandaleux financement public du culte islamique

Bertrand Delanoé, le scandaleux financement public du culte islamique

 

Voici une vidéo de l’UDCC.fr qui peut démontrer par A + B en quelques arguments, pourquoi l’Institut des Cultures de l’Islam est illégal, inutile, cher et dangereux.



Related Posts
Interview croisée de Joachim Véliocas et d’Alain Wagner sur Radio Courtoisie : à écouter sans modération !
Interview croisée de Joachim Véliocas et d’Alain Wagner sur Radio Courtoisie : à écouter sans modération !
Actualité
RENDEZ VOUS : Conférence de l’UDCC contre l’ICI de Delanoé; le samedi 28 janvier 2012 à 16 h
RENDEZ VOUS : Conférence de l’UDCC contre l’ICI de Delanoé; le samedi 28 janvier 2012 à 16 h
Actions régionales, Le projet : Institut des Cultures d'Islam
Institut des Cultures d’Islam
Institut des Cultures d’Islam
Le projet : Institut des Cultures d'Islam

5 Responses

  1. Gargamel dit :

    Bonsoir. Bravo pour cette nouvelle vidéo. Je me permets d’y ajouter un commentaire concernant le 1er chapitre : la prédominance de « fidèles » venant de communes franciliennes (=en dehors de Paris) avait été aussi démontré par Riposte Laïque. Par ailleurs, sauf erreur de ma part, le Coran n’oblige pas à prier à la Mosquée (petite remarque à l’attention de nos élus prêts à trahir les valeurs de la République en se faisant les avocats d’une communauté décidée à jouir de ses propres règles et prérogatives). Question subsidiaire : est-il normal que je n’ai aucune nouvelle par mail de vos activités ? Où en êtes-vous de votre action en justice ? Où en est exactement le projet de cette mosquée par rapport au calendrier prévu ?

  2. micaelli dit :

    LES PARISIENS ONT PRIS la BASTILLE, pour établir la LIBERTE, la FRATERNITE et l’ EGALITE des CITOYENS ….
    Aujourd’hui , ils se laissent  » EMBASTILLER » sans rien dire, par des MAIRES qui sont PIRES que les NOBLES d’ antan …..
    On a remplacé le POUVOIR ABSOLU de  » DROIT DIVIN  » par le  » POUVOIR ABSOLU de DROIT ELECRORAL  » …..

    J’ avoue ne plus comprendre l’ HISTOIRE de la future  » REPUBLIQUE
    FRANCAISE ISLAMIQUE  » ….. !

  3. Gargamel dit :

    Votre page RDV ne fonctionne pas ! Difficile d’en savoir plus sur vos actions surtout lorsque vous ne répondez plus aux mails…

  4. Marc Latour dit :

    J’ai vu votre vidéo sur le maire Delanoé, et bien non seulement la charia comme vous dites promeut les crimes contre l’humanité par la lapidation des femmes mais aussi par ce que l’on oublie souvent de dire, par la peine de mort pour apostasie.
    Pour qu’elle puisse s’appeler une religion, il faut que celle-ci puisse offrir le libre choix. Sinon ce n’est pas une religion mais une secte.
    Et la secte islam viole par la charia, en infligeant la peine de mort pour apostasie, tous les droits de l’homme dans l’indifférence la plus totale de la communauté internationale.

  5. PADOVANI Alain dit :

    Président du Collectif Interdépartemental de Défense de l’Usager Citoyen Contribuable, statutairement apolitique et non subventionné, rejoint à ce jour par 79 Associations sur 75 départements et partenaire de Contribuables Associés, Paris, je représente en France des associations de province qui souhaitent fonder le 1° historiquie gigantesque rassemblement du plus grand nombre de citoyens contribuables, en vue d’exercer une Force de Pression face aux dérives fiscales d’élus, à des impôts hors la loi ( Cf TEOM facture foncière du service public collecte des ordures ménagères, 78 plaintes individuelles au Pénal contre la gestion du Sivom de 31 St-Gaudens) et à une multitude de hausses démesurées sur les 95 lignes d’impôts répertoriées à fin 2011. Or vous n’avez aucune coordonnée où vous joindre sur votre site. D’où ce message.
    Afin de mieux nous connaître et de mieux situer nos actions en 10 ans, consultez notre blog
    Pouvoir-achat-mensonge.over-blog.com ou notre site defenseusager.jimdo.com
    Me joindre SVP soit au
    05 61 95 11 13, Sud de Toulouse, soit à l’adresse émail citée en référence.
    Cordialement, Alain PADOVANI.

Laissez un commentaire